09 74 85 96 74
info@internet-reseau.com

Focus sur les programmes qui utilisent la bande passante

Comprendre quelle bande passante est utilisée est important pour une gestion optimale ou pour contrôler la qualité des services internet. En outre, il est nécessaire de la mesurer en continu pour répondre aux besoins des utilisateurs. Tour d’horizon sur les programmes utilisant la bande passante.

Éviter de saturer la bande passante

Plusieurs programmes peuvent utiliser de la bande passante. La navigation internet sur tous les appareils connectés sera ralentie si la bande passante est saturée, que ce soit en émission ou en réception. En outre, la rapidité de la connexion Wi-Fi est loin d’être le seul facteur déterminant le débit d’un téléchargement en ligne. À l’exception des connexions par fibre optique les plus véloces, une connexion Internet en ADSL sera plus lente qu’un réseau sans fil avec, en théorie, 20 Mbps contre 54. Pour limiter les bouchons, limitez le nombre de transferts simultanés ainsi que les programmes qui peuvent utiliser de la bande passante. Dans le cas d’un téléchargement, vous pouvez brider le débit en accédant aux options des logiciels de partage de fichiers.

Trouver le programme qui consomme la bande passante

Lorsque vous réalisez différentes tâches simultanément sur votre PC, votre connexion Internet se ralentit. Pour trouver facilement le programme qui utilise votre bande passante, rendez-vous dans le gestionnaire des tâches de Windows. Dans le gestionnaire des tâches, cliquez sur l’entête de colonne « Réseau » pour réaliser un tri des logiciels par consommation réseau. En haut de la liste, vous verrez ceux qui consomment le plus de bande passante. Pour les fermer, faites un clic droit dessus, puis sélectionnez « fin de tâche ».

Mesurer la bande passante

La plupart du temps, un firmware ou un logiciel associé à une interface réseau est utilisé pour mesurer la bande passante. PRTG Network Monitor ou l’utilitaire Test TCP (TTCP) sont les outils de mesure les plus répandus. Le premier propose une interface graphique ainsi que des diagrammes qui permettent de mesurer l’évolution de la bande passante sur des périodes prolongées. Il permet également la comptabilisation du trafic entre différentes interfaces. Quant au second, il mesure le débit d’un réseau IP entre deux hôtes (expéditeur et destinataire). Ils affichent chacun le nombre de bytes transmis, mais aussi le temps nécessaire à un paquet pour faire un aller simple.
Découvrez la face cachée du numérique à travers ce site.

Le point sur la bande passante

La définition de la bande passante est relativement simple. En effet, il s’agit du débit binaire d’une voie de transmission. Elle s’exprime en bits/seconde et représente la quantité d’informations qui peuvent être transmises simultanément sur une voie. Ce terme est utilisé pour mesurer la qualité et la performance des accès Internet à haut débit. Un internaute peut facilement identifier la qualité de son accès Internet, mais aussi la rapidité avec laquelle il obtient des informations en testant sa bande passante en ligne. Ce test mesure le débit descendant (vitesse de réception de données par Internet) et le débit montant (vitesse de transfert des données vers Internet). Mesurer la bande passante est également nécessaire pour vous assurer que la connexion qui vous est fournie est à la hauteur de ce que vous payez.

L’altération de la bande passante

Souvent, le taux de transfert de données (la bande passante) dépend du matériel connecté à Internet, du fournisseur, de la localisation et des programmes utilisés affectant la performance du réseau. En cas de bande passante insuffisante, calculez celle dont vous bénéficiez ou effectuez des tests de débit ADSL. Plusieurs facteurs altèrent la vitesse de la bande passante de votre navigateur sans que vous vous en rendiez compte.

Les programmes utilisant la bande passante

L’ensemble des processus réalisés en même temps utilise la bande passante et ralentit la connexion internet. À titre d’exemple, les téléchargements (mises à jour Windows ou autres) exploitent le débit d’un réseau et ralentissent les processus de votre Internet. Le visionnage de vidéos en streaming, les périphériques et les malware jouent également sur la bande passante. Une bande passante insuffisante peut ralentir les opérations, voire empêcher leur exécution, conduisant ainsi à une expiration des sessions et à un plantage des bases de données ou des applications.

programmes utilisant de la bande passante

Améliorer le débit

Un débit lent se traduit par une lenteur de l’ouverture des pages dans un navigateur ou par celle du téléchargement de fichiers. Les origines d’un débit de mauvaise qualité sont nombreuses et la solution la plus radicale pour y remédier consiste à changer d’offre. Toutefois, si vous ne souhaitez pas sauter le pas, faites preuve de bon sens pour retrouver une connexion internet correcte sans changer de forfait.
* Changez ou mettez à jour votre navigateur Web ;
* Faites le ménage dans vos extensions et vos plug-ins ;
* Fermez les onglets qui consomment trop de bande passante ;
* Autorisez les mises en cache et les cookies sur vos sites favoris ;
* Positionnez les appareils sans fil connectés à votre Box Internet de façon optimale ;
* Branchez le plus d’appareils possible sur un câble Ethernet ;
* Optimisez les performances de votre PC ;
* Changez votre ordinateur ;
* Vérifiez le débit réel de votre connexion.

Découvrez comment fonctionne une bande passante dans cette vidéo

.

Les normes de bande passante pour les connexions filaires

Certains types de connexions possèdent une bande passante maximum définie. Plusieurs facteurs (consommation, environnement, câblage) entrent en compte dans le cadre de l’obtention d’une bande passante effective.

Modem 56 kbps
T1 (Connexion numérique louée) 1 544 Mbps
E1 (Connexion numérique louée (européenne)) 2 048 Mbps
DSL Asynchrone 4 Mbps
Ethernet 10 Mbps
T3 (Connexion numérique louée) 44 763 Mbps
VDSL 55 Mbps
VDSL 2 100 Mbps
Ethernet rapide 100 Mbps
OC3 (Connexion optique louée) 155 Mbps
OC 12 ((Connexion optique louée) 622 Mbps
Gigabit Ethernet 1 000 Mbps ou 1 Gbps
VSDL 2 Vplus 300 Mbps
10 Gigabit Ethernet 10 Gbps
100 Gigabit Ethernet 100 Gbps

Vitesse de téléchargement maximale standard des réseaux sans fil

Selon les conditions d’une connexion réseau sans fil, sa vitesse varie considérablement. Le tableau ci-dessous précise la vitesse maximale en fonction de la spécification ou de la norme.

802.11 b 11 Mbps
802.11 g 54 Mbps
802.11 n 600 Mbps
802.11 ac 600 Mbps
3G – HSPA 7.2 Mbps
3G – HSPA+ 21 Mbps
3G – DC-HSPA+ 42 Mbps
4G – LTE 100 Mbps
5G (proposé) 1 Gpbs (ou plus)

Découvrez comment limiter l’impact environnemental d’Internet .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *