09 74 85 96 74
info@internet-reseau.com

Débit internet minimum légal : renseignements

La performance d’une connexion internet se définit essentiellement par son débit. Pour apprécier pleinement son expérience sur le Web, il est donc essentiel de disposer d’un débit adéquat pour ses activités. Tout savoir sur le débit minimum légal.

Débit Internet : que dit la loi ?

débit internet minimum légal

À l’avènement du très haut débit, de nouveaux projets de loi ont été adoptés par le parlement français pour améliorer les conditions de navigation des internautes. L’ARCEP a fixé un débit minimal de 2 Mb/s pour tous les utilisateurs d’Internet sur le territoire français depuis la fin de l’année 2013. Cette mesure concerne la connexion ADSL , la connexion 4G, la fibre optique et le réseau mobile. En outre, ce seuil a été imposé aux fournisseurs d’accès internet pour qualifier une connexion internet de haut débit.
En outre, dans le cadre du Label « Haut débit pour tous », le débit Internet minimum légal a été revu à 5 Mb/s. Cependant, ce seuil a vite été augmenté par le Sénat. Selon la loi sur l’aménagement numérique du territoire concernant le haut et le très haut débit, un débit minimal de 8 Mb/s sera imposé aux FAI français proposant le haut débit à partir du 31 décembre 2015.
Ainsi, après analyse des résultats des tests de débit effectués sur Degroup Test, il a été observé que la connexion moyenne utilisée par les Français est de 8,6 Mb/s. À savoir qu’en ADSL, le débit moyen en téléchargement s’élève à 5,96 Mb/s tandis que pour la fibre optique et l’Internet 4G, il dépasse les 25 Mb/s. Concernant le débit ascendant, il est de 623 kb/s pour l’ADSL et 5,15 Mb/s pour le FTTx. Une nette amélioration a également été constatée en matière de latence. Grâce à la latence réduite à 78 ms pour l’ADSL et à 39 ms pour le FTTx, le ping est devenu deux fois plus faible, offrant un débit gaming plus performant.

Connaitre le débit réel de sa connexion

Malgré les dispositions légales concernant le débit minimal de connexion, de nombreux utilisateurs d’Internet se plaignent de la lenteur de leur connexion. La plupart d’entre eux avancent même que leur FAI ne leur offre pas le débit inscrit sur leur contrat d’abonnement. Il est cependant important de noter qu’à part le débit de connexion fourni par l’opérateur, il existe d’autres facteurs qui jouent sur la vitesse de connexion. Pour résoudre vos problèmes, vous devez d’abord déterminer le débit réel de votre connexion domestique, puis trouver les causes de la lenteur.

Tester la vitesse de connexion

Pour lever les doutes et connaitre le débit réel acheminé jusqu’à votre logement, il est possible d’effectuer des tests de débit. Les fournisseurs d’accès internet mettent à disposition de leurs clients divers outils de test afin de leur permettre d’évaluer la performance du réseau qu’ils utilisent. Chaque speedtest sur les plateformes des opérateurs est accessible au grand public. Vous pouvez ainsi utiliser le Speedtest sur le site d’un fournisseur autre que le vôtre.
Le test de débit est un outil qui évalue le temps de téléchargement d’un fichier en fonction de son poids et du type de connexion utilisé. Pour obtenir un résultat fiable, il est conseillé d’arrêter toutes les activités qui utilisent le plus de connexion (téléchargement, streaming…) avant de lancer le test. Au bout de quelques minutes, le résultat sera affiché sur votre écran. Il ne vous restera plus qu’à comparer le débit affiché par le test à celui inscrit dans votre contrat d’abonnement. En cas de décalage important, vous pouvez faire des réclamations auprès de votre FAI ou contacter l’ARCEP.
Trouvez un guide pratique pour tester votre connexion internet sur cette vidéo :

Si vous constatez une anomalie considérable au niveau de votre débit de connexion, vous pouvez le signaler à l’Arcep avec cette page.

Les facteurs de ralentissement de la connexion internet

Si le résultat du speed test ne révèle aucune anomalie au niveau du débit fourni par l’opérateur, le problème vient alors de votre système. Il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer la vitesse de transfert de donnée via Internet :
* La page consultée : si la connexion ne présente de difficultés que sur une seule page web, le problème provient sûrement du site et non de votre système.
* L’ordinateur : la vitesse de connexion dépend aussi de la performance du terminal connecté. Pour jouir d’une connexion rapide, il faut disposer d’un appareil apte à fournir les ressources nécessaires.
* Le modem : il faut aussi vérifier que le modem utilisé est compatible à la vitesse de connexion souscrite.
* Le nombre d’utilisateurs et la distance par rapport à la source peuvent considérablement réduire la vitesse de connexion. À savoir que la présence d’obstacles entre le routeur et le terminal peut aussi nuire à la navigation.

Quel débit pour quelle performance ?

Les fournisseurs d’accès internet proposent une multitude de formules avec des débits et des prix différents. Le choix du débit n’est donc pas à prendre à la légère au risque de dépenser inutilement pour une connexion inadaptée. Pour vous aider à trouver le forfait qui vous convient le plus, voici quelques détails sur la performance de la connexion internet suivant le débit.

Débit compris entre 1 et 6 Mb/s

Il s’agit de la vitesse la plus basse du marché. Elle compte parmi les moins chères (mais pas toujours). Elle convient aux foyers avec un seul occupant dont les besoins en internet sont très réduits. De plus, ce débit est surtout destiné à l’Internet mobile. Avec la connexion internet à 1-6Mb/s, il est possible de :
* Traiter les courriers électroniques et les pièces jointes ;
* Partager des dossiers dans intranet ;
* Profiter des services télévisés en diffusion continue ;
* Naviguer sur Internet.
Toutefois, il est possible que la connexion rencontre quelques difficultés à accomplir certaines tâches dans certaines circonstances. La durée de latence est aussi assez élevée.

Débits variant entre 6 et 10 Mb/s

Plus performante que la première catégorie, cette vitesse permet d’accéder à plusieurs fonctions supplémentaires. À savoir que ce débit est considéré par les joueurs en ligne comme le seuil minimum pour répondre à leurs besoins. Il apporte également des améliorations au niveau des services télévisés en diffusion continue.
Néanmoins, ce type de connexion n’est pas fait pour être partagé entre plusieurs utilisateurs. Si le nombre d’appareils connectés est trop important, la bande passante est vite saturée et la vitesse de la connexion en est considérablement affectée.

Débit situé entre 10 et 15 Mb/s

D’importants progrès peuvent être observés à partir de cette tranche de débit :
* L’accès aux fonctionnalités précédentes est beaucoup plus fluide ;
* La vitesse de chargement des pages est beaucoup plus rapide ;
* La vitesse de téléchargement est augmentée.

Débit allant de 15 Mb/s à 50 Mb/s, voire plus

C’est la vitesse idéale pour les grands utilisateurs d’Internet. Ce débit convient parfaitement aux ménages comprenant plusieurs utilisateurs avec des besoins en connexion considérables : adolescents qui jouent en ligne, jeunes adultes qui prennent des cours à distance, adultes qui regardent des vidéos en streaming…Avec cette vitesse, vous bénéficierez d’une navigation internet fluide et sans interruption, même si la connexion est partagée entre plusieurs appareils.
Pour les professionnels, la vitesse au-delà de 50 Mb/s est idéale. Elle offre plusieurs fonctionnalités comme la vidéoconférence et fournit une performance inégalable.
Pour choisir l’offre qui vous convient le plus, consultez les diverses formules des opérateurs via cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *