09 74 85 96 74
info@internet-reseau.com

Les informations sur le débit internet de la fibre

Le débit internet de la fibre optique se rapporte au très haut débit et est actuellement le plus rapide sur le marché. Le gouvernement français envisage ainsi de développer cette technologie sur l’ensemble du territoire. Voici tout ce qu’il faut retenir sur le débit internet de la fibre.

Le débit internet de la fibre optique

débit internet fibre

La fibre optique est un réseau fixe qui se base sur un support physique extrêmement fin (fibre en plastique ou en verre). Il est utilisé pour optimiser la transmission d’informations IP à très haut débit. En effet, le débit internet de la fibre atteint 1 Gb/s. Cette technologie utilise des matériaux transparents qui permettent à la lumière de ricocher et de rester piégée au sein du câble. De ce fait, les données qui correspondent à de courtes impulsions lumineuses voyagent à une vitesse très élevée. Elle n’atteint toutefois pas celle de la lumière qui voyage dans le vide. Il faut savoir que le débit internet est soumis à un minimum légal.

Grâce à sa vitesse pouvant atteindre les 1 000 Mb/s, le débit internet de la fibre optique est cent fois plus rapide qu’un réseau ADSL et surpasse de loin celui de la 4G. Les ingénieurs planchent déjà sur une technologie capable d’aller jusqu’à plusieurs Tb/s. En parallèle, les terminaux devront être améliorés pour traiter convenablement un tel flux de données.

Quid du WiFi ?

Gardez en tête que le WiFi bride les performances des appareils, étant donné que le débit des normes actuelles (802.11a et 802.11b) n’est que de 54 Mb/s. Quant au débit de la technologie 802.11n, il peut atteindre les 600 Mb/s théoriques. Il est clair que le débit de la fibre est encore loin d’être dépassé. Concernant le débit des liaisons Ethernet, il se démarque essentiellement par sa stabilité.

Un débit de 1 Gb/s

Il faut savoir que le volume de données qui transitent sur le Net ne cesse de s’accroître au fil des années. Le partage de photos, de vidéos et le visionnage d’émissions en HD en ligne nécessitent une importante quantité de bande passante. Comme le débit de la fibre optique est de 1Gb/s, il est parfaitement en mesure de satisfaire ces différents usages en toute facilité.

À titre indicatif, il ne faut qu’une seconde à la fibre pour télécharger une dizaine d’albums MP3 ou un film d’environ 700 Mo. L’ADSL réalise ces opérations en 3 et 4 minutes. Par ailleurs, le débit de la fibre permet de partager un album photo comprenant des centaines d’images en à peine une seconde. L’ADSL nécessite 100 secondes pour y arriver. La fibre facilite également le visionnage de films en 3D ou en HD, la visioconférence HD et le partage de gros fichiers. Elle est particulièrement indiquée pour les jeux en ligne qui nécessitent un temps de réponse minimal. Toutes ces activités peuvent être effectuées en même temps sans aucun risque de déperdition de qualité ou de ralentissement.

Test du débit internet de la fibre

Pour déterminer avec précision le débit internet de votre fibre optique, il faut effectuer des tests. De nombreux sites proposent ce genre de prestation. En théorie, ils prennent en charge aussi bien les différents terminaux (ordinateurs, tablettes, smartphones…) pouvant se connecter à Internet que les divers fournisseurs d’accès internet, comme :
* Free ;
* Bouygues ;
* Orange ;
* SFR ;
* Numericable.

Principe des tests

Un test internet se rapporte à la mesure de la vitesse d’une connexion, prenant en compte les débits descendant et montant. Ce genre de contrôle permet aussi de connaître le PING ou Packet Internet Groper, qui se rapporte au temps de latence entre deux appareils branchés sur un même réseau. Dans la majorité des cas, il est gratuit et n’oblige pas à souscrire un abonnement internet. Une seule opération est suffisante pour déterminer si vous bénéficiez d’un bon débit internet ou non. Ces tests sont aussi utiles pour connaître les causes des éventuels ralentissements pouvant parasiter la ligne.

Durée des tests

Le test de débit gratuit se réalise de manière instantanée. Il ne suffit que de quelques secondes pour mesurer la vitesse de la connexion. Il importe de souligner que le débit d’une connexion est influencé par différents paramètres. Il dépend de :
* La qualité de l’installation ;
* Le type de connexion (WiFi, USB, Ethernet…) ;
* L’équipement informatique ;
* Le fournisseur d’accès Internet ;
* Le nombre d’appareils et d’usagers connectés.

C’est la raison pour laquelle la vitesse réelle est toujours en deçà des débits mis en avant par les opérateurs. Cette vidéo montre comment améliorer la couverture de votre WiFi et booster son signal.

Les réseaux mobiles

En ce qui concerne les réseaux mobiles, la 4G offre une vitesse de connexion se rapportant à l’Internet très haut débit. La technologie DC-HSPA+ ou 3G++ dual carrier dispose d’un débit théorique de 42 Mb/s en download et de 10 Mb/s en upload. Quant aux normes LTE et LTE Advanced (4G+), elles bénéficient des débits descendants de 300 Mb/s et de 1 Gb/s.

Les opérateurs français du très haut débit

En France, 4 opérateurs proposent le très haut débit : Orange, SFR, Bouygues et Free. Orange commence à déployer le très haut débit en 2006 dans quelques arrondissements de Paris et dans différentes villes. À cette époque, le débit descendant était de 100 Mb/s contre 10 Mb/s pour le débit montant. Fin 2009, l’opérateur couvre tout Paris, les Hauts-de-Seine et 10 villes de province. En février 2013, son débit atteint les 200 Mb/s et plafonne à 500 Mb/s en avril 2014. Pour SFR, ses services sont accessibles dans plus de 500 000 logements dès 2012. Le mois de juin 2013 est marqué le passage à 300 Mb/s en réception et à 50 Mb/s en émission. Si ce débit se destine surtout aux nouveaux clients, les anciens peuvent aussi en bénéficier en effectuant une simple demande.

Pour Bouygues et Free

En matière de très haut débit fixe, Bouygues Telecom a déjà conquis plus de 150 000 abonnés. Son offre BBox utilise le réseau fibre mis en place par Numericable. De son côté, Free se présente comme le premier opérateur à vouloir déployer le très haut débit en France. Il a ainsi fait le nécessaire pour mettre en place son réseau depuis 2007. En 2016, environ 200 000 abonnés ont choisi le FTTH de Free. La société espère convaincre plus de 20 millions de clients d’ici 2022. Sur ce site, voyez comment Free arrive à offrir le débit le plus rapide.

À noter que le déploiement de la fibre optique au niveau des immeubles nécessite l’autorisation du propriétaire ou du syndicat des copropriétaires. Les propositions des opérateurs pour le raccordement d’un immeuble doivent figurer dans l’ordre du jour des Assemblées Générales des copropriétaires. La loi stipule qu’un propriétaire d’immeuble n’est pas en mesure de refuser toute demande d’un occupant à se raccorder à la fibre optique. Avec cette page, vous pouvez savoir si votre immeuble est fibré ou non.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *