09 74 85 96 74
info@internet-reseau.com

Comprendre la bande passante et découvrir sa définition

Vous souhaitez ouvrir une ligne internet et connaître plus en détail les caractéristiques techniques de votre future connexion ? Comprendre le débit, la bande passante ainsi que sa définition vous aidera à mieux appréhender vos besoins en matière d’accès internet. En effet, l’un des critères auxquels vous accordez de l’importance est la vitesse de connexion. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la bande passante, sa définition, et son influence sur la qualité de votre ligne.

Qu’est-ce que la bande passante en informatique ?

Dans le langage informatique, il s’agit du débit qui mesure la quantité de données pouvant être transmises pendant un instant précis. Le débit dépend lui-même de la bande passante, qui est donc une caractéristique importante de votre connexion.
La bande passante peut avoir comme définition la capacité maximale de transfert de données que présente une liaison quelconque, telle que votre future ligne internet. Cette capacité correspond à la quantité maximale de données pouvant passer par cette liaison. Une bande passante, d’après sa définition précédente, détermine ainsi le débit maximal que peut offrir votre future ligne. Ce débit ne peut jamais dépasser la capacité de transfert de votre ligne ADSL ou Fibre. La bande passante dépend des technologies mises en œuvre, mais aussi des besoins de transfert déterminés par les fournisseurs internet.
Ainsi, la bande passante de votre connexion est nettement plus importante en téléchargement (débit descendant) qu’en téléversement (débit ascendant). Elle dépend aussi de la ligne internet que vous choisissez : une ligne par fibre optique aura une bande passante beaucoup plus élevée qu’une ligne ADSL. La bande passante d’un site internet détermine par exemple sa capacité à s’afficher plus rapidement dans votre navigateur web. La définition informatique de la bande passante permet de couvrir plusieurs domaines d’application. On peut citer les technologies de téléphonie sans fil, les interfaces numériques (ports USB, réseau informatique local par Ethernet…), et bien sûr Internet.

Bande passante définition

Comment mesurer la bande passante ?

La mesure de la bande passante d’une ligne internet se rapporte au débit binaire offert par cette ligne et exprimé en bits par seconde. La quantité de données transmises permet de quantifier le débit. Pour savoir ce qu’est un débit, celui-ci correspond au volume ou à la quantité de données pouvant être transférées d’un point A (envoi) à un point B (réception) durant un laps de temps déterminé. Le débit d’une bande passante peut aussi faire référence à la vitesse de chargement de votre connexion, par exemple quand vous visionnez une vidéo sur le Web ou lorsque vous téléchargez vos mails avec pièces jointes volumineuses. Il concerne aussi d’autres applications se connectant à Internet : musique en ligne, navigateur web, visionnage de film en streaming,…
Un autre exemple concret est la bande passante de votre WiFi. Plus elle est élevée, meilleur sera le débit de transfert de données entre votre box et votre ordinateur ou votre smartphone. Vous découvrirez ces informations au moment d’associer vos appareils à votre box avec la connexion sans fil.
Voici les « unités de mesure » du débit les plus utilisées :
* Bit par seconde (Bps) ou 1 bit/s ;
* Kilobit par seconde (Kbps) ou 1000 bit/s ;
* Mégabit par seconde (Mbps) ou 1 000 000 bit/s ;
* Gigabit par seconde (Gbps) ou 1 000 000 000/s.

D’autres mesures plus élevées existent, mais sont encore rarement utilisées (Terabit/s, Petabit/s…).

Quelle est la bande passante d’une ligne internet ?

Elle varie selon la technologie employée.
* Pour l’ADSL, elle est de 13 Mbps en débit descendant et 256 Kbps en débit ascendant ;
* Pour la technologie ADSL2+, elle atteint 25 Mbps en débit descendant et 1 Mbps en débit ascendant ;
* La bande passante de la Fibre Optique (FTTH ou Fiber To The Home) peut atteindre plus de 1 Gbps en débit descendant.

Au niveau de votre réseau local, la bande passante des ports Ethernet de votre modem, par exemple, offre un débit de l’ordre de 10 Mbps en standard, tandis qu’il est de 100 Mbps pour le Fast Ethernet. Ainsi, bande passante et débit sont intimement liés.

Quelle offre choisir pour accéder à internet ?

Maintenant que vous en savez plus sur la bande passante et le débit, vous voulez sans doute passer au choix de votre offre internet. À cet effet, vous avez l’embarras parmi une multitude de bouquets. Certains incluent une ligne téléphonique et un abonnement TV en plus de la ligne internet. D’autres fournisseurs proposent désormais des bouquets internet avec TV en ultra haute définition, signifiant que leurs bandes passantes sont très élevées. C’est d’ailleurs le cas de toutes les offres internet dites « haut de gamme » des principaux opérateurs français. Pour ces offres pointues, les débits descendants (téléchargement) ne passent pas en dessous de 1 Gbits/s tandis que les débits ascendants vont de 200 Mbps à 500 Mbps. Toutefois, aux dires des utilisateurs, une connexion ADSL ou ADSL2+ offre déjà une bonne fluidité de connexion.
Parallèlement, aux dernières actualités, des offres très avantageuses sont proposées sur le marché, mais elles sont à durée limitée, à l’instar du bouquet Starter de SFR à 10 € par mois pendant un an.

Bande passante définition

Quelle démarche pour avoir une ligne internet chez soi ?

Pour ouvrir votre ligne internet, il faut déjà déterminer l’éligibilité de votre domicile à l’offre que vous souhaitez souscrire. En effet, certains logements ne sont pas éligibles aux lignes ADSL ou fibre optique. Le test d’éligibilité s’effectue en ligne, sur le site du fournisseur de votre choix. Il est également important de vérifier si votre maison est déjà raccordée à une ligne téléphonique et si celle-ci est opérationnelle, dans le cas où vous voulez prendre une offre ADSL.
Si vous envisagez une connexion à la fibre optique, il faut également vérifier si votre logement est déjà « fibré ». Sinon, vous devez demander un raccordement au réseau fibre optique. Trouvez plus de détails pour un premier raccordement à la fibre optique . Si votre maison a déjà la Fibre, il vous suffira de communiquer à votre opérateur le numéro du boîtier du terminal Fibre optique. D’autres informations autour de la fibre optique sont à découvrir à travers cette page.
Prévoyez des frais d’ouverture et d’installation. Comme pour les bouquets, ces frais ne sont pas les mêmes d’un opérateur à l’autre. Notez que l’opérateur Free ne propose pas le raccordement à la fibre optique. Seuls Orange, SFR et Bouygues Telecom peuvent vous raccorder à la Fibre, moyennant des frais supplémentaires si votre maison n’est pas « fibrée » (149 € chez Orange et SFR, gratuit chez Bouygues si longueur de câble inférieure à 10 m).
Tenez également compte des délais. Ils varient de 6 à 7 jours pour l’ADSL si votre logement a une ligne téléphonique opérationnelle. Sinon, le délai va de 8 jours (SFR) à 16 jours (Free). Quant à la fibre optique, il faut entre 12 et 17 jours pour ouvrir une nouvelle ligne dans votre habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *